Daniele Manin

Au fin fond d'un ramo dans le sestiere San Polo, une porte pourrait être considérée sans intérêt si elle n'était surmontée d'une plaque commemoratrice.

Ramo Astori - Sestiere San Polo
Ramo Astori - Sestiere San Polo
Plaque sur la maison natale de Daniele Manin
Plaque sur la maison natale de Daniele Manin

Nous sommes devant la maison natale de Daniele Manin.

Daniele Manin, est un homme politique italien, né à Venise le 13 mai 1804, mort à Paris le 22 septembre 1857; ses cendres seront  transférées à Venise en 1868.

Il est un des acteurs du Risorgimento, en devenant le chef de l’éphémère République de Saint-Marc.                                                                              

Issu d'une famille juive de Vérone, sa naissance est enregistrée sous le nom de Daniele Fonseca. Plus tard, sa famille se convertit au catholicisme et, comme c'était la pratique chez les Juifs à l'époque, le garçon adopte lors de son baptême, le nom de famille de son parrain qui n'était autre que le propre frère de Ludovico Manin, le dernier doge de le Sérénissime République. Par cette coïncidence, le nom de cette ancienne famille patricienne, associée jusqu'ici à la fin de l'indépendance de Venise, sera désormais synonyme de liberté retrouvée

Une statue à son honneur réalisée par Luigi Borro (1875) a été dressée sur le Camp Manin.

Statue Campo Manin
Statue Campo Manin

Après sa mort à paris, ses cendres ont été placées contre le mur de la Basilique Saint Marc sur la Piazzetta dei Leoni.

Tombeau Piazzetta dei Leoni
Tombeau Piazzetta dei Leoni